Err

JUST BE REAL
  •  
  • SOLDES
  •  

Vêtements bio et éco responsables pour crossfitteurs.

Textiles 100% bio répondants au standard 100 by Oeko-Tex et labellisé Fair wear foundation.

Nous avons fait le choix de travailler avec des prestataires de confiance répondant aux strictes critères des labels Eoko-Tex et Fair Wear.

Dans notre consommation au quotidien, il y a des moyens de s’assurer que les matières utilisées pour élaborer vos textiles sont respectueuses des hommes et de l’environnement.

Nos produits sont designés et sérigraphiés en France.

Nous voulions aller plus loin et nous assurer qu’aucun enfant n’a pu travailler à leur confection. Et qu’un salaire juste et des conditions sans produits nocifs soient donnés aux travailleurs.

Ce qui n’est malheureusement pas automatique dans le milieu du textile aujourd’hui .

STANDARD 100 by OEKO-TEX®

Le STANDARD 100 by OEKO-TEX® est un système d'essais et de certification uniformisé à l'échelle mondiale pour tous les produits textiles bruts, semi-finis et finis à toutes les étapes de traitement ainsi que pour tous les matériaux accessoires. Exemples d'articles certifiables : fils, tissus et tricots bruts et colorés/finis, accessoires tels que des boutons, des fermetures éclairs, des fils à coudre ou des étiquettes, des articles de confection de différents types (vêtements de tous types, linge de maison et articles de ménage en textile, linge de lit, tissus éponge, etc.).

Critères

L'exigence principale du STANDARD 100 by OEKO-TEX® depuis son introduction en 1992 est le développement de critères d'essai, de valeurs limites et de procédés d'essai sur une base scientifique. Sur la base de son catalogue de mesures complet et strict contenant plusieurs centaines de substances individuelles réglementées, le STANDARD 100 by OEKO-TEX® tient compte :

  • Des réglementations légales importantes telles que les produits colorants azoïques, le formaldéhyde, le pentachlorophénol, le cadmium, le nickel, etc. interdits.
  • Nombreux produits chimiques nocifs pour la santé, même s'ils ne sont pas encore réglementés par la loi.
  • Exigences des annexes XVII et XIV de l'ordonnance européenne relative aux produits chimiques REACh ainsi que de la liste des candidats ECHA-SVHC dans la mesure où selon l'estimation des groupes d'experts de la communauté OEKO-TEX® elles s'appliquent aux structures plates, textiles, vêtements ou accessoires. Lors des mises à jour STANDARD 100 by OEKO-TEX®, les exigences sont prises en compte aussi efficacement et rapidement que possible en tant que discussions et développements jugés pertinents.
  • Des exigences du Consumer Product Safety Improvement Acts (CPSIA) américain relatives au plomb.
  • De nombreuses classes de substance également relatives à l'environnement

Avec ses longues années d'expérience, le STANDARD 100 by OEKO-TEX® contribue ainsi du point de vue du consommateur à une sécurité du produit efficace et élevée. Les critères d'essai et les valeurs limites vont bien au-delà des données en vigueur sur le plan national et international. Des contrôles de produit complets et des audits réguliers des sociétés veillent de plus à une sensibilisation durable sur le plan mondial de l'industrie pour une utilisation responsable des produits chimiques. Grâce à ce concept, le STANDARD 100 by OEKO-TEX® joue depuis de nombreuses années un rôle de précurseur.

Essais de laboratoire et classes de produit

Les contrôles sur les substances nocives de l'OEKO-TEX® s'orientent principalement sur les objectifs d'utilisation des textiles et des matériaux. Plus le contact d'un produit avec la peau est intensif et plus la peau est sensible, plus des exigences antiallergiques strictes doivent être respectées.

Certification

La condition préalable à la certification de produits selon le STANDARD 100 by OEKO-TEX® est que les différents composants d'un article correspondent aux critères demandés - en plus du tissu supérieur, par exemple aussi le fil à coudre, les intérieurs, les impressions, etc. ainsi que les accessoires non textiles tels que les boutons, les fermetures éclair, les rivets, etc.

D'autres conditions préalables sont la présence et l'utilisation de mesures d'exploitation d'assurance de la qualité ainsi que la signature contractuelle des obligations et d'une déclaration de conformité par l'auteur de la demande.

La Fair Wear Foundation est une association non commerciale à laquelle peuvent adhérer des marques, distributeurs et producteurs de vêtements pour s'engager dans un processus vérifié et transparent d'amélioration des conditions de travail dans les unités de confection de leurs filières d'approvisionnements.

Le secteur de l’industrie textile fait partie des domaines où l’absence de  respect de la réglementation nationale ou internationale du travail, notamment en ce qui concerne les droits fondamentaux des travailleurs (par exemple l'interdiction du travail des enfants, la liberté syndicale ou le droit à un salaire vital) est monnaie courante. Une situation qui s’explique partiellement parce que nombre de marques ne possèdent plus leurs propres usines de confection et préfèrent faire appel à une chaine de fournisseurs multiple et complexe.

La Fair Wear Foundation (organisation multipartite gérée à parts égales par des fédérations d'entreprises du secteur et des représentants du monde syndical et associatif)  privilégie une approche pragmatique pour lutter contre ce fléau.

En effet, la Fair Wear Foundation ne garantit pas au sens strict l’application des normes sociales prescrites par l’Organisation internationale du Travail (OIT), mais elle développe une démarche de mise en conformité progressive, basée sur un code de conduite complet. Ce  Code of Labour Practices, élaboré de manière négociée entre les différentes parties prenantes de  l’organisation (sur base des normes de l’OIT et de la Déclaration des Droits de l’Homme), peut se résumer en huit points : pas de travail forcé ni de  travail des enfants, pas de discrimination (à l‘embauche, dans les salaires ou l’accès à la formation), droit de grève, de négociation collective et d’appartenance à un syndicat, salaires vitaux, temps de travail limité à 48h/semaine avec une journée de repos, droit à des conditions sanitaires et de sécurité minimum, et respect des standards légaux contractuels.

En signant ce code, l'entreprise qui adhère à la FWF reconnaît sa responsabilité vis-à-vis de tous les travailleurs impliqués dans ses filières de confection, y compris les travailleurs des sous-traitants de ses fournisseurs.

SOURCE

http://www.befair.be/fr/content/fair-wear-foundation

Notre fournisseur Stanley and Stella travaille exclusivement avec des matériaux respectueux de l’environnement (coton biologique, coton bio mélangé à des fibres organiques tencel, modal, lin ou polyester recyclé à partir de bouteilles PET). Stanley and Stella est certifié GOTS, OCS 100, OCS blended, OEKO TEX et REACH.